Dimanche 10 février 2018

Petit bilan une semaine après : aucun dessin brûlé.

Dessins intacts : mon paquetage pour le marché de la création,  préparé le samedi 2 février (je ne saurais vous dire exactement quels dessins) et laissé sur place a intégralement résisté ; les 6 derniers dessins d’escaliers empaquetés pour un départ à l’encadrement sont totalement épargnés.

Les dessins stockés hors placards, malgré leurs protections sont très endommagés par l’eau et la suie, particulièrement la vie en rose, le grand distributeur ainsi qu’une composition.

Les dessins calfeutrés dans les placards ont subi la suie uniquement.

Du travail de restauration en perspective…

Merci encore de vos témoignages.

20180209

Dimanche 3 février 2019

Ma demeure-atelier, ce sont les deux fenêtres sous les toits à gauche. On voit par ma fenêtre de droite que le feu a atteint la porte d’entrée. Les pompiers ont dit ce qui n’a pas été détruit par le feu le sera par l’eau. l’immeuble est interdit. Pour la première fois de ma vie d’artiste, je n’ai plus un dessin disponible. Vous comprendrez qu’il me faudra un moment avant de reprendre mon activité ainsi que le marché de la création.

Dimanche 3 février 2019 (c) Sylvie Basler