Jeudi 26 janvier 2017

« Cher Monsieur S.,

Vous m’écriviez dernièrement que prendre le temps figurerait bientôt à votre agenda vu les circonstances. Aujourd’hui, je prends enfin celui de vous remercier.

De l’accueil que vous m’avez réservé, bien consciente que c’est aussi celui que vous réservez à chacun de vos visiteurs. Mais ne délaissant qu’exceptionnellement mon atelier, je me berce de l’illusion que je manque au monde extérieur.

De la découverte de ce lieu où j’ai dédaigné venir seulement une fois avant ce vendredi-là et qui vous ressemble. Ce n’est pas comme si nous n’avions cessé de correspondre, mais dans notre peu d’échanges, j’ai retenu votre style aussi littéraire que le nom de l’endroit.

D’excuser mes bavardages mais il ne fallait pas me proposer un café, puis deux, puis trois. Les artistes ne savent parler que d’eux pour peu qu’ils croient qu’on les y invite, mais vous le savez trop bien.

De souhaiter visiter mon atelier. Je n’en serai pas dérangée puisque l’initiative sera dénuée d’intérêt de part et d’autre, vu toujours ces mêmes circonstances.

De m’avoir prêté vos lunettes, n’ayant pas prévu la minutie des oeuvres de N. Je garde un souvenir troublant de les avoir portées. Voyez comme se terrer dans un atelier peut exacerber les sensations.

D’avoir retrouvé mon parapluie dans votre allée. Vous aviez raison, elle est très belle et je risque effectivement de m’en inspirer pour un futur dessin. Vous connaissiez donc déjà un peu mon travail.

Bien à vous.

R. De La M. »

Avril 2014

Composition #1
Composition #1

2 thoughts on “Jeudi 26 janvier 2017

Laisser un commentaire