Jeudi 28 juin 2018

Juin s’achève. Très bousculée par l’emménagement tout en travaillant, et l’inverse. J’avais à coeur de clore -en même temps que le mois, ce qui était en instance : par exemple finir la présentation de ces deux dessins que j’apporterai le 8 juillet au Marché de la Création (je serai absente le dimanche 1er). Et puis le dessin débuté avant mon déménagement et laissé en plan sera achevé demain. Pardon pour le retard à répondre aux mails, mais à l’impossible, nul n’est tenu.

Laisser un commentaire