Samedi 28 avril 2018

Les choses se précisant, se précipitant, il est certain -sauf catastrophe- qu’avril 2018 aura été mon dernier mois sur la Croix-Rousse, ses pentes, son plateau. Près de quinze ans à arpenter mon quartier natal, à le dessiner. Mes remerciements à David Kimelfeld et Nathalie Perrin-Gilbert qui ont manifesté leur sensibilité à mon travail et lui ont par ailleurs ouvert les portes de leurs mairies respectives au début de l’aventure.

 

 

Mardi 13 mars 2018

Je m’apprêterais donc à quitter ma Croix-Rousse natale, celle où je vis, travaille depuis pas loin de trente ans…une Croix-Rousse qui ne se ressemble plus, qui tend désormais au ghetto huppé, où les quinquas qui y ont vécu bien avant, du temps de la bohème -la vraie, ne se retrouvent plus. Que sont devenus ces trois rugbymen, brasseurs un temps en équipe ? Je leur dois, par le plus grand des hasards, ma première exposition et le changement de vie radicale qui s’ensuivit, une immense reconnaissance.

Le Progrès - 20 décembre 2005

Lundi 2 octobre 2017

En 2014, alors que je portais ses dessins à Julien Panzani dans son restaurant, je rencontrai Aldo Peaucelle qui m’invita à visiter son atelier de restauration juste à côté. Je garde le souvenir d’un homme passionné, d’un lieu magnifique et vous invite à voir (ou revoir) le reportage réalisé tout récemment par France 3 « Dans l’atelier d’Aldo Peaucelle, restaurateur de tableaux ».

Atelier d'Aldo Peaucelle. Sur le chevalet un de mes dessins...

Jeudi 22 juin 2017

Visite d’un rez-de-chaussée dans cet immeuble dont j’avais fait un dessin de la façade il y a déjà quelques années. Je m’étais dit que c’était de bonne augure puisque j’avais vu comme une intuition d’avoir peint aussi l’atelier actuel bien avant de l’investir. Mais finalement, non. Donc toujours à la recherche d’un 25m2 (minimum) sur le plateau de la Croix-Rousse…à bon entendeur!

Inv.13549 / 27x35 cm / Encre de Chine sur papier marouflé / Collection particulière