Samedi 28 avril 2018

Les choses se précisant, se précipitant, il est certain -sauf catastrophe- qu’avril 2018 aura été mon dernier mois sur la Croix-Rousse, ses pentes, son plateau. Près de quinze ans à arpenter mon quartier natal, à le dessiner. Mes remerciements à David Kimelfeld et Nathalie Perrin-Gilbert qui ont manifesté leur sensibilité à mon travail et lui ont par ailleurs ouvert les portes de leurs mairies respectives au début de l’aventure.

 

 

Mardi 13 mars 2018

Je m’apprêterais donc à quitter ma Croix-Rousse natale, celle où je vis, travaille depuis pas loin de trente ans…une Croix-Rousse qui ne se ressemble plus, qui tend désormais au ghetto huppé, où les quinquas qui y ont vécu bien avant, du temps de la bohème -la vraie, ne se retrouvent plus. Que sont devenus ces trois rugbymen, brasseurs un temps en équipe ? Je leur dois, par le plus grand des hasards, ma première exposition et le changement de vie radicale qui s’ensuivit, une immense reconnaissance.

Le Progrès - 20 décembre 2005

Lundi 2 octobre 2017

En 2014, alors que je portais ses dessins à Julien Panzani dans son restaurant, je rencontrai Aldo Peaucelle qui m’invita à visiter son atelier de restauration juste à côté. Je garde le souvenir d’un homme passionné, d’un lieu magnifique et vous invite à voir (ou revoir) le reportage réalisé tout récemment par France 3 « Dans l’atelier d’Aldo Peaucelle, restaurateur de tableaux ».

Atelier d'Aldo Peaucelle. Sur le chevalet un de mes dessins...